Home / Dégénérescence / Véran annonce la gratuité de la stérilisation effective des femmes de moins de 25 ans

Véran annonce la gratuité de la stérilisation effective des femmes de moins de 25 ans

Captain Harlock
Démocratie Participative
09 septembre 2021

 

Au milieu de l’instauration d’une tyrannie sans précédent sous prétexte sanitaire, le ministre de la Mort Olivier Véran a surgi sur les écrans, ce jeudi 9 septembre, pour proclamer que la priorité de l’Etat, en plus de l’empoisonnement des goyim, était de transformer toutes les jeunes femmes de France en turbo-putes grâce à de l’argent emprunté auprès de la grande finance juive internationale.

Tout ce qui peut empêcher les femmes d’avoir des enfants avant 25 ans est désormais gratuitement offert par les juifs.

En fait, ce n’est pas vraiment gratuit.

Les juifs ne font rien gratuitement.

Ce qui se passe, c’est que les juifs accordent un prêt à l’Etat Français (aux mains des juifs) qui sera ultérieurement remboursé par les contribuables français (les goyim) pour faire de chaque jeune mère française potentielle une traînée sans enfants.

Note : le principe du prêt implique de rembourser le juif avec un pourcentage de la somme empruntée en plus.

Donc, pour être tout à fait précis, vous – les contribuables – allez engraisser des juifs – les prêteurs qui financent cette décision relayée par Véran – pour que vos filles deviennent des putes sans enfants et que vous disparaissiez biologiquement.

Autrement dit, vous payez le banquier juif pour qu’il vous génocide.

Je ne sais si vous saisissez le concept ?

Tout cela advient alors que la France est en voie de dénatalité avancée malgré une furieuse politique d’invasion d’immigration qui contribue pour 40% des naissances actuelles.

Pour vous donner une idée, la fécondité d’une femme française est au niveau de l’hiver 1914 quand tous les hommes étaient au front, ou de 1941 quand 2 millions de jeunes Français étaient prisonniers en Allemagne tandis que la France était sous rationnement.

La natalité blanche a été écrasée par 50 ans de féminisme, d’hédonisme et d’individualisme.

Cette société repose sur un principe cardinal : il ne peut pas y avoir de contrainte collective parce que les désirs des uns et des autres a primauté sur le bien commun.

Les gens préférant baiser n’importe comment pour se divertir plutôt que d’avoir des enfants, la natalité s’effondre.

En lieu et place du mariage obligatoire à vie, nous avons le foutoir actuel qui a succédé à la dérégulation du marché sexuel.

Un homme, aujourd’hui, a au moins une chance sur deux de voir ses gosses être « élevés » par un autre mec qui lui-même n’élève pas les siens. Au final, tous les hommes ont des gosses à charge, mais pas ceux de leur sang. Ils ont les mêmes contraintes mais pas la satisfaction d’être réellement des pères.

Ce déracinement est bien évidemment une politique consciente de la part des démocraties sémitisées. Le bouclier du peuple qu’est le Pater Familias est un mort et sur son cadavre dansent les juifs et les traînées.

Ce système judéo-démocratique a accouché d’une société qui ressemble à s’y méprendre au fonctionnement des tribus nègres sans pères où les gosses divaguent de cahute en cahute.

La figure du père, producteur et garant de l’ordre, a été ramplacée par celle d’un tocard symbolique qui ramène du fric à la traînée toute-puissante qui dispose souverainement de son labeur tout en se faisant sauter par des randoms, et plus souvent qu’à son tour, par des nègres et des bicots.

L’islam, le cadeau des putes et des juifs

Dans cette société, les femmes sont encouragées à se focaliser sur leurs désirs immédiats en détournant leur sexualité de sa fonction reproductive.

Faire en sorte que chaque gamine devienne une pute volontaire grâce à la pré-stérilisation (contraception) et post-stérilisation (avortement) est politique d’état en France, comme dans toutes les démocraties juives.

Si vous soutenez le féminisme et le droit des putes à dicter les normes sociales, vous n’avez aucun droit de la ramener sur l’islamisation. L’islamisation est le résultat de l’immigration de remplacement pensée comme variable d’ajustement du confort des putes.

La sainte de cette politique est la goule juive Simone Veil, gazée à Auschwitz et ressuscitée.

Sa place est centrale dans le Panthéon infernal de cette société en voie de putréfaction avancée.

Ces juifs organisent le dépeuplement blanc

Le problème, dans un état socialisé, c’est que tout le système d’assistanat repose sur le nombre de contribuables. Si vous ne faites pas d’enfants, vous n’aurez pas de gens pour payer vos prestations sociales et ces prestations finiront par disparaître brutalement.

C’est aussi simple que ça.

Donc, plus de soins, de retraites, d’allocations, d’aides au chômage, rien.

Si vraiment ces choses sont aussi importantes que les médias et l’Etat le disent depuis toujours, ils devraient appuyer une régulation drastique de toutes les politiques qui accentuent massivement la chute de la natalité. C’est-à-dire l’avortement et la contraception de masse.

Or, c’est l’inverse qui se produit au point où, d’ici 30 ans, les Français de souche seront minoritaires en France.

La démographie vous empêche de vous faire massacrer. Si vous ne vous répliquez pas assez, dans un monde où les élites ont démantelé les frontières, vous êtes purement et simplement remplacés. Car les putes et les juifs le veulent.

Puisque les Blancs ne font pas de gosses parce que Simone Veil a dit que les Blanches devaient se faire sauter à partir de 13 ans pour avorter deux fois avant de finir totalement cinglées avec un mulâtre sur le dos à 28 ans, ils se font remplacer par Salah Abdeslam et ses frères que le patronat, les banques et l’Etat ont importé depuis son bled.

Nous avons affaire à des alcooliques : les gens savent que la bouteille du féminisme les envoie au cimetière mais quand vous essayez de la leur prendre, ils entrent dans une rage folle et vous insultent.

Quand on aime la maladie dont on crève, généralement, on en crève.

Commentez l’article sur EELB.su