Home / France / Thaïs d’Escufon condamnée à 3 mois de prison avec sursis pour avoir « stigmatisé » les sauvages afro-musulmans qui envahissent la France

Thaïs d’Escufon condamnée à 3 mois de prison avec sursis pour avoir « stigmatisé » les sauvages afro-musulmans qui envahissent la France

Captain Harlock
Démocratie Participative
09 septembre 2021

En dépit du patronage de l’avocat juif Gilles-William Goldnadel, rien n’y a fait : les (autres) avocats juifs ont gagné.

On n’a pas le droit de dire du mal des envahisseurs qui viennent nous envahir.

Russia Today :

Deux membres de Génération identitaire ont été condamnés ce 9 septembre par la justice à deux mois de prison avec sursis et 3 000 euros d’amende. Thaïs d’Escufon, ancienne porte-parole de ce mouvement d’opposition à l’immigration, et le militant Jérémie Piano ont ainsi été condamnés pour des vidéos diffusées en marge d’une opération anti-migrants menée en janvier 2021. La première l’a été pour «injures publiques» et le second pour «provocation à la haine raciale».

Génération identitaire, depuis dissous par la justice «conformément aux instructions» d’Emmanuel Macron, avait alors organisé dans les Pyrénées une opération baptisée «Defend Europe» avec une trentaine de militants. Son objectif affiché était de tenter de repérer d’éventuels migrants illégaux à la frontière franco-espagnole et de les signaler aux forces de l’ordre.

Lors de l’audience, qui s’était tenue le 16 juin en l’absence des prévenus, le procureur de la République de Saint-Gaudens, Christophe Amunzateguy, avait requis quatre mois de prison avec sursis et réclamé 4 000 euros d’amende pour chacun. Il estimait que, dans une vidéo YouTube publiée deux jours après l’opération de Génération identitaire, Thaïs d’Escufon avait «stigmatisé» les migrants,en affirmant qu’il était «scandaleux qu’un migrant puisse traverser la frontière». Selon l’AFP, le procureur reprochait à ces propos de caractériser «ce passage de la frontière comme un danger». Et d’argumenter : «C’est une spéculation sur la notion de danger alors que rien n’est argumenté.»

Voici Amunzateguy, le Basque suintant de maçonnisme à la manœuvre pour le compte de l’ordre cosmopolite.

Pour ce faciès de rongeur, faire une vidéo sur l’envahisseur qui franchit par la force les frontières française est « stigmatisant ».

Je le soupçonne justement de consommer du migrant, tout spécialement de jeunes garçons arabes.

«La question porte sur la liberté d’expression politique» Jérémie Piano s’était pour sa part vu reprocher par le procureur un «appel à la révolte» et la «construction d’un discours stigmatisant», pour une vidéo dans laquelle le militant identitaire évoquait une «invasion migratoire» de «milliers de clandestins déjà en France [dont] probablement des voleurs, des violeurs et des terroristes en puissance». «C’est une procédure très particulière, la question porte sur la liberté d’expression politique», avait néanmoins reconnu Christophe Amunzateguy.

L’organisation SOS Racisme, partie civile lors du procès, s’est félicitée de la décision de justice dans un message publié sur Twitter ce 9 septembre.

Les juifs aiment en effet rappeler qu’ils mènent une guerre d’extermination contre la population autochtone.

Je rappelle que SOS Racisme est une organisation juive créée dans les années 1980 dont la fonction est d’utiliser les allogènes comme supplétifs contre les Blancs, conformément à la stratégie arrêtée par Jacques Attali.

L’action la plus efficace à mener contre le flot de l’invasion allogène n’est pas de s’exciter sur dix pouilleux clandestins une fois de temps en temps, même si c’est bon pour le moral, mais de cibler l’origine de cette invasion : la juiverie organisée et ses ramifications institutionnelles et médiatiques.

Face à ces attaques judiciaires juives, il faut rétablir un équilibre et la seule façon de rétablir l’équilibre est d’intensifier la lutte contre le juif par l’arme de la propagande antisémite.

Le juif saura parfaitement à quoi s’en tenir.

Perdre son temps avec des intermédiaires est ce que ces juifs veulent que les Blancs fassent.

A perdu son temps

N’a pas perdu son temps

L’économie de moyens parle d’elle-même. Avec une pancarte écrite au feutre, Cassandre a fait vaciller toute la juiverie sur sa base. Avec des 4×4, des caméras et des dizaines de gars, Thaïs a récolté un tweet ironique de SOS Racisme.

C’est tout ce qu’il y a à savoir de l’action politique en France.

Commentez l’article sur EELB.su