Home / Les dernières actualités / MASCU ULTRA : les talibans ordonnent aux vaincus la fourniture de femmes à marier de 15 à 45 ans

MASCU ULTRA : les talibans ordonnent aux vaincus la fourniture de femmes à marier de 15 à 45 ans

Captain Harlock
Démocratie Participative
04 septembre 2021

Dans cette époque contemporaine d’obscurité permanente, les talibans offrent une lueur d’espoir au monde occidental.

Mediapart :

Une « annonce » de la commission culturelle de l’émirat islamique a ordonné aux autorités administratives et religieuses de deux provinces du nord de l’Afghanistan de dresser dans chaque village des listes de jeunes filles célibataires et de veuves de moins de 45 ans. En vue d’un transfert au Waziristan.

Être mariée de force à un taleb. C’est la crainte de nombreuses jeunes Afghanes célibataires, qui les incite à ne plus quitter leur domicile ou celui de leurs parents. La peur est souvent encore plus vive pour les citadines qui sont âgées de plus de 20 ans et sans mari, ce qui, selon les critères des « étudiants en théologie », est considéré comme hautement immoral.

Tu m’en diras tant, « Jean-Pierre Perrin « .

Les homosexuels progressistes amateurs de plugs dans le fondement et les gouines enragées de Mediapart et d’ailleurs diront que c’est atroce.

Les aryens de bonne naissance savent quant à eux que c’est la plus antique tradition pour le guerrier vainqueur que de prendre possession de tout ce que possède l’ennemi vaincu, tout spécialement ses femmes. Il n’y a pas un chef de guerre celte ou germanique, ni un général romain qui n’ait récompensé ses hommes avec les filles et les femmes des clans défaits dans une guerre particulièrement dure.

Connaissez-vous les talibans qu’on appelait les Romains ?

Ces affreux violeurs musulmans ont inspiré les plus grands peintres et la République féministe continue d’exposer la glorification de leur rapt de femmes au Louvre. Du moins, pour le moment. Marlène Schiappa pourrait s’en mêler.

Pour les femmes des guerriers vaincus en question, c’était une véritable bénédiction : non seulement elles échappaient à la mort, mais elles pouvaient espérer des faveurs sociales en devenant les mères de la part du stock génétique masculin qui avait démontré sa supériorité raciale sur le champ de bataille.

Personne n’a jamais eu à forcer les femmes pour qu’elles se jettent aux pieds du conquérant victorieux.

Et sûrement pas les Françaises.

C’est le grand tabou des traînées : leur excitation sexuelle à l’idée d’être violées par des guerriers ayant assassiné les hommes trop faibles.

Les femmes n’ont pas d’idéal, elles font de la politique pratique – à l’horizontal.

Hans est mort à Stalingrad, Ursula se console

J’ajoute que les talibans ne sont pas particulièrement exigeants.

Pour commencer, les talibans ne sont que 70,000 combattants et ils ne peuvent avoir « que » 4 femmes au terme de la loi coranique. C’est 280,000 femmes en tout et pour tout pour un pays qui est passé de 20 millions à 40 millions d’habitants en 20 ans. Il y a dans ce pays quelques millions de jeunes femmes qui espèrent pouvoir être mariées avec l’un de ces héros nationaux après deux décennies de guerre victorieuse contre la plus grande puissance militaire du monde.

Vous croyez qu’une bergère afghane est une femme libérée contrainte de renoncer à une carrière prometteuse pour épouser un membre de l’élite militaire au pouvoir ? Ce sont des familles entières qui pétitionnent en ce moment pour que leurs filles deviennent les femmes des nouveaux maîtres du pays.

J’ajoute que dans leur extrême bienveillance, les talibans acceptent les femmes jusqu’à l’âge de 45 ans, soit l’extrême limite de leur fécondité. Ils pourraient exiger des femmes de moins de 20 ans sans que personne ne protestent. C’est dire s’ils sont excessivement magnanimes après leur victoire.

La polygamie n’est pas notre usage, c’est admis. En revanche si j’étais dans une position identique à celle des talibans je promettrais à tous les guerriers blancs victorieux du djihad racial de choisir une épouse parmi les plus belles femmes blanches âgées de 18 à 25 ans de la toute la France.

Si je devais monter une organisation révolutionnaire en France aujourd’hui, ce serait ma première annonce : sur les ruines de la démocratie, tous les combattants pourront choisir la femme âgée de 18 à 25 ans de leur choix – sans appel possible. La meilleure partie de la génétique masculine doit recevoir la meilleure partie de la génétique féminine. C’est la loi de l’histoire.

Commentez l’article sur EELB.su