Home / France / FACT CHECKING : d’après le gouvernement, Maxime est mort d’une allergie alimentaire

FACT CHECKING : d’après le gouvernement, Maxime est mort d’une allergie alimentaire

Captain Harlock
Démocratie Participative
28 juillet 2021

Maxime, assassiné par de la semoule (d’après les juifs)

Maxime est en fait mort d’un plat de lentilles.

Ou de nouilles à la bolognaise.

Enfin, de tout sauf du vaccin qu’il a pris quelques heures avant.

France Info :

Le parquet de Montpellier, dans l’Hérault, indique mercredi 28 juillet à franceinfo qu’une information judiciaire « en recherche des causes de la mort » est ouverte ce jour, après le décès d’un jeune homme à la fin du mois de juillet, une mort provoquée par le vaccin contre le Covid-19 selon un homme disant être son père. Une autopsie va être conduite pour connaître les causes véritables de sa mort.

Le procureur de la République de Montpellier, Fabrice Bélargent, précise néanmoins que « cette autopsie ne sera sans doute pas conclusive ». « En effet, explique-t-il, même s’il est établi à l’issue que le décès résulterait d’une allergie, il est d’ores et déjà établi que le jeune homme a absorbé peu avant son décès un aliment pour lequel il avait une allergie connue ». La piste d’une grave allergie alimentaire est donc aussi étudiée, mais « des investigations complémentaires seront sans doute nécessaires ».

Maxime Beltra, 22 ans, est mort le 26 juillet à 23 heures, alors qu’il avait reçu une première dose de vaccin le même jour à 14 heures. Dans une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux et reprise par des opposants au vaccin et au pass sanitaire, un homme qui affirme être son père accuse le vaccin d’avoir provoqué sa mort et dénonce les décisions « criminelles » et « corrompues » du gouvernement ainsi que « les médias de propagande ».

Le nombre de gens qui sont allergiques aux frites a considérablement augmenté sous l’effet du complotisme ces derniers temps.

Je mets ça sur le compte de l’ignorance et de l’antisémitisme.

De toute façon, les laboratoires ne peuvent pas être poursuivis puisque les démocraties leur ont accordé une totale impunité pour leurs vaccins expérimentaux, pour notre bien à tous.

Les parents de Maxime vont donc se battre pendant des années et des années contre des moulins à vent, chaque procès étant bien évidemment truqué pour éviter que le plus grand scandale judiciaire et de l’histoire du monde – après celui de Nuremberg – ne rejaillisse sur notre chef bien aimé, pur de toute intention criminelle.

Les goyim stupides peuvent sagement continuer de se faire se faire piquer par le rabbin Bourla et dormir sur leurs deux oreilles entre leurs quatre planches de sapin.

Commentez l’article sur EELB.su